L'actualité du Festival de Cannes [et bien plus encore] depuis 2010

Archive for janvier, 2010

L’étrange Président de Mr. Jacob

Posted on 27 janvier 2010

Oyé, oyé !… L’Huppert présidente est morte, vive le président Burton !

Avec quelques trois semaines de retard sur l’agenda habituel de la communication du Festival de Cannes – Thierry Frémaux et son équipe nous avaient habitués ces dernières années à combler le vide médiatique de l’après-trève des confiseurs avec la révélation du nom du Président du Jury tout début janvier – la fumée blanche est apparue. Une fumée derrière laquelle semblent se cacher, à la fois, un gros poisson, un homme chauve-souris, un chocolatophile, une héroïne de Lewis Caroll, et même un chevalier sans tête ! Cet être polymorphe s’appelle Tim Burton et sera le Président du jury du 63è Festival de Cannes du 12 au 23 mai prochain.

Un an après la sensation « Up » en ouverture de la 62è édition – et l’arrivée dans le bunker cannois de la révolution 3D -

Cannes ou l’épiphanie cinématographique

Posted on 4 janvier 2010

Comme à son habitude, et de façon assez immuable, le Festival de Cannes ouvre, de façon traditionnelle, le bal des informations cinématographiques avec l’annonce du nom du président de son prochain jury.

En 2007, le Président Sean Penn était annoncé le 3 janvier; en 2008 c’était le 2 janvier que l’Huppert présidente (comme l’avait appelée Olivier Séguret dans Libération), était rendue publique.

Thierry Frémaux et son équipe profitent en effet du trou d’air informatif de la trève des confiseurs pour imprimer un rythme, « son » rythme à l’agenda cinéphile mondial. Les supputations pour 2010 vont bon train, d’autant plus que l’épiphanie cinématographique a un peu de retard sur le rythme habituel (toujours pas de fumée blanche au matin du 4 janvier).

almodovar583

Enfin, au petit jeu des pronostics, on mettrait bien une petite pièce sur l’ami Pedro Almodóvar, grand habitué de la Croisette mais surtout grand oublié de l’édition précédente avec Les Etreintes Brisées. Messieurs Jacob & Frémaux pourrait ainsi profiter de cette année sans film en course pour inviter la tête de liste des « souvent primés, jamais palmés ».

1999. Tout sur ma mère Prix de la Mise en Scène
2006. Volver, Prix du Scénario & Prix d’interprétation féminine ex-aequo

Alors…