De Woody Allen à Stanley Kubrick en passant par Apichatpong Weerasethakul ou Greg Mottola, Wask ce n’est que du cinéma, mais c’est déjà beaucoup.

didierperon

Du traditionnel Top 100 films pour Cannes courant février-mars modestement attendu par la sphère cinéphilique des furieux de Cannes, en passant par la seule grille de projections cannoises toutes sélections confondues qui fait le bonheur des dyslexiques en tout genre, le Festival de Cannes c’est sur Wask que ça se passe, avant surtout, pendant beaucoup, après aussi mais snif…

… et pour ne rien rater il y a Twitter aussi…

Thomas Gastaldi