L'actualité du Festival de Cannes [et bien plus encore] depuis 2010

Posts tagged “frederic boyer

L’affiche 2012 de la Quinzaine des Réalisateurs

Posted on 3 avril 2012

L’équipe de la Quinzaine des Réalisateurs vient de dévoiler son affiche 2012.

quinzaine_2012_poster_20x30_press.indd

Pour sa première édition à la tête de la Quinzaine, le tout nouveau délégué général Edouard Waintrop a choisi une photo de l’artiste suisse Jean-Luc Cramatte. Discutable, provocante, tranchée, cette identité visuelle risque de faire parler.

Chamboulée par des flots de critique l’an passé – Frédéric Boyer avait été débarqué l’été dernier après une édition 2011 en demi-teinte – la 44è Quinzaine des Réalisateurs, qui se déroulera du 17 au 27 mai, se doit de trouver un souffle nouveau.

Gageons que la nouvelle équipe saura trouver la notice. Une notice au flegme helvétique ? Premier élément de réponse fin avril au moment de la traditionnelle Conférence de Presse au Forum des Images pour connaître la sélection 2012.

Quinzaine 2011, une cuvée exigeante et risquée

Posted on 19 avril 2011

Le Bal des Annonces

Cannes est ainsi fait, qu’en ce beau mois d’avril quasi-estival, chaque cinéphile qui se respecte vit au rythme des Conférences de presse successives.

Après la Sélection Officielle par Thierry Frémaux jeudi dernier et la 50è Semaine de la Critique par Jean-Christophe Berjon hier soir, le délégué général de la Quinzaine des Réalisateurs Frédéric Boyer clôturait ces 5 jours un peu fous ce matin avec le divulgation, depuis le Forum des Images à Paris, du programme de la 43è édition.

C’est donc en fin de matinée que le programme 2011
a été rendu public; la Quinzaine n’a pas essuyé les couacs de la Semaine de la Critique hier (la sélection était en ligne dès le début d’après-midi alors que l’annonce devait intervenir en soirée, même Variety s’est fait l’écho de cette fuite en anticipant le dévoilement du line up complet).

Une Quinzaine 2011 pointue, dénicheuse et cinéphile

A la première lecture des 21 longs métrages de la sélection 2011, la Quinzaine des Réalisateurs semble avoir pris le soin d’éviter toute facilité; il n’y a qu’à lister les 5 films français (Philippe Ramos, Valérie Mréjen, André Téchiné, Roland Ezdard, et Jean-Jacques Jauffert) pour se rendre compte que pour cette 2è édition « estampillée Frédéric Boyer » éclat, strass et glamour n’étaient pas les maîtres-mots du Délégué Général à l’heure des choix.

On pourra taxer cette sélection d’exigeante, de recherchée, il n’en demeure pas moins qu’elle est dans son rôle historique de dénicheuse de talents nouveaux (8 premiers films), à la pointe du cinéma d’auteur mondial. En ce sens, elle marche (un peu) dans les traces du Festival de Locarno dirigée par Olivier Père ancien DG de… la Quinzaine.

Et même si certains films nous font quand même espérer de belles émotions (Kamen Kalev, Bouli Lanners, Ruben Ostlund en tête), la concurrence du Certain Regard et de la Semaine de la Critique (50è anniversaire oblige) n’a jamais semblé aussi féroce.

La sélection 2011

Longs-Métrages

Après le Sud, de Jean-Jacques Jauffret – FR – 1er film
Atmen (Breathing), de Karl Markovics - AUT – 1er film
• Blue Bird, de Gust Vandenberghe – BEL
Busong (Palawan Fate/Palawan Destiny), de Auraeus Solito – PHI
Chatrak (Mushrooms), de Vimukthi Jayasundara – FR/INDE
Code Blue, de Urszula Antoniak – PB/DAN
Corpo celeste, de Alice Rohrwacher – ITA/SUI/FR – 1er film
Eldfjall (Volcano), de Runar Runarsson – DAN/ISL – 1er film
En ville (Iris in Bloom), de Valérie Mréjen et Bertrand Schefer – FR – 1er film
• La Fée, de Dominique Abel, Fiona Gordon et Bruno Rémy – FR/BEL
La Fin du Silence (End of Silence), de Roland Ezdard – FR – 1er film
• Les Géants, de Bouli Lanners – BEL/FR/LUX – Clôture
• Impardonnables, de André Téchiné – FR
• The Island, de Kamen Kalev – BUL/SUE
• Jeanne Captive, de Philippe Ramos – FR
O abismo prateado (Le Gouffre argenté), de Karim Ainouz – BRE
The Other Side of Sleep, de Rebecca Daly – PB/HON/IRL – 1er film
Play, de Ruben Ostlund – SUE/FR/DAN
Porfirio, de Alejandro Landes - COL/ESP/URU/ARG/FR
Return, de Liza Johnson – US – 1er film
• Sur la planche, de Leïla Kilani – MAR/FR/ALL

Séances Spéciales

Des Jeunes Gens Modernes, de Jérôme de Missolz – FR/BEL
El Velador (Le Veilleur de Nuit), de Natalia Amalda – US/FR/MEX

Koi no Tsumi (Guilty of Romance), de Sion Sono – JAP
La Nuit, elles dansent (At Night, They Dance), de Isabelle Lavigne & Stéphane Thibault – CAN

Courts-Métrages

Armand 15 ans l’été (Summer Growing Up), de Blaise Harrison – FR
Boro in the Box, de Bertrand Mandrico – FR
Cigarette at Night, de Duane Hopkins – GB
La Conduite de la raison, de Aliocha – FR
Csicska, de Attila Till – HON
Dans le jardin du temps, portrait d’Ely et Nina Bielutin, de Clément Cogitore – FR
Demain ça sera bien, de Pauline Gay – FR
Fourplay : Tampa, de Henry Kyle – US
Killing the Chickens to Scare the Monkeys, de Jens Assur – SUE/THAI
Mila caos, de Simon Paetau – ALL/CUB
Nuvem (Le Poisson Lune), de Basil Da Cuncha – SUI/POR
Le Songe, de Poliphile de Camille Henrot – FR
Vice versa one, de Sadat Shahrbanoo – AFG

Cannes 2011: Un Certain Regard plus que jamais Compétition Bis

Posted on 14 avril 2011

Avec un palmé en ouverture, la sélection Un Certain Regard, annoncée ce midi par Thierry Frémaux n’a jamais semblé aussi dense.

19 films composeront la sélection Un Certain Regard, partie intégrante de la Sélection Officielle. C’est autant que pour la Compétition.

A cinq jours de l’annonce de la Quinzaine des RéalisateursFrédéric Boyer la dévoilera mardi 19 avril depuis le Forum des Images à Paris – Le délégué général du Festival de Cannes Thierry Frémaux a dégainé une liste qui ressemble, peu ou prou, à une Compétition Bis

Déjà deux films confirmés pour la Quinzaine des Réalisateurs 2011

Posted on 6 avril 2011

Selon la presse canadienne, le documentaire d’Isabelle Lavigne et Stéphane Thibault La nuit elles dansent vient de recevoir la confirmation de la part du comité de sélection de la Quinzaine des Réalisateurs, et sera présenté lors de la prochaine édition le mois prochain (12-22 mai).

Produit par Les Films du tricycle, ce documentaire, tourné au Caire, plonge au cœur d’un clan de femmes où l’on se transmet le métier de danseuses (orientales) de mère en filles depuis la nuit des temps. Le film sera présenté en langue arabe.

Après la co-production d’Arte FranceCorpo Celeste, le premier film d’Alice Rohrwacher, La nuit elles dansent est le deuxième titre à recevoir une confirmation officieuse du délégué général, Frédéric Boyer, et toute l’équipe de la Quinzaine.

Enfin, pour rester du côtés des films québécois pressentis pour Cannes 2011, Bashir Lazhar de Philippe Falardeau, que nous annoncions hier proche d’une sélection lors de notre tour d’horizon complet, aurait vu ces dernières heures ses chances se réduire encore un peu plus de se retrouver dans le programme de la 43è Quinzaine des Réalisateurs.

L’ensemble de la sélection de la Quinzaine sera annoncée le mardi 19 avril depuis le Forum des Images à Paris.

Cannes 2011, la promesse d’un cru exceptionnel

Posted on 5 avril 2011

A neuf jours de la Conférence de Presse, les supputations vont bon train sur la Sélection Officielle 2011 concoctée par Thierry Frémaux.
Entre rumeurs, bruits de couloirs, et cancans cannois, WasK fait le point
.

Les grands habitués au rendez-vous

Avec plus d’un millier de prétendants au départ, seule une vingtaine d’heureux élus testeront le goût ennivrant de la catégorie reine du Festival de Cannes, celui de la Compétition; avec son lot d’espoirs et de crainte, le cadre majestueux et terrifiant du Grand Théâtre Lumière, sa fameuse montée des marches rouges et ses séances de gala devant plus de deux mille scrutateurs. Un chemin de croix qui peut vite virer au cauchemar.

Rarement autant de grands réalisateurs, pour la plupart déjà primés à Cannes (Palme d’Or, Grand Prix, Prix de la Mise en scène,..), auront été prêts ou presque: à la louche, Lars Von Trier, Michael Haneke, Nanni Moretti, Carlos Reygadas, Nuri Bilge Ceylan, Aki Kaurismäki, Bruno Dumont et les frères Dardenne, pour ne citer qu’eux, seront à coup sûr au rendez-vous du Festival 2011.

Au petit jeu des pronostics, une lutte dans la lutte fait rage: la compétition franco-française.
Aux dernières nouvelles Virginie Despentes et Bertrand Bonnello auraient les faveurs du comité de sélection aux dépens de Dominik Moll (Le Moine) ou Matthieu Kassovitz (L’Ordre et la Morale).

Voilà à quoi devrait ressembler la Compétition 2011

Melancholia de Lars Von Trier
Le Gamin au Vélo de Luc et Jean-Pierre Dardenne
Paradies de Ulrich Seidl
Habemus Papam de Nanni Moretti
This Must be The Place de Paolo Sorrentino
Sponsoring de Malgorzata Szumowska
Le Havre de Aki Kaurismäki
We Need to Talk about Kevin de Lynn Ramsay
Captured de Brillante Mendoza
Post Tenebras Lux de Carlos Reygadas
Elena de Andrei Zvyagintsev
Once Upon a Time in Anatolia de Nuri Bilge Ceylan
Poulet aux Prunes de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud
Tokyo Kouen de Shinji Aoyoma
Dau de Ilya Khrzhanovsky
Tatsumi de Eric Khoo
Alps de Yorgos Lanthimos
Hors Satan de Bruno Dumont
Bye Bye Blondie de Virginie Despentes
Love de Michael Haneke
L’Apollonide de Bertrand Bonnello

Le doute subsiste encore sur la présence américaine.
Après un cru US 2010 considéré comme l’un des plus pauvres depuis des années – la crise des scénaristes aux Etats-Unis en 2008-09 avait complètement plombé la production américaine présentée aux sélectionneurs cannois en 2010, qui n’avaient sélectionné que le film de Doug Liman l’an dernier Fair Game – il serait étonnant de ne pas retrouver au moins deux ou trois titres (dont un premier film) en Compétition.

Terrence Malick, un feuilleton qui dure depuis… 2009

Tout a déjà été écrit sur le nouveau film de Terrence Malick The Tree of Life – et continuera à l’être jusqu’au 14 avril – sa venue avortée à Cannes en 2010, un montage au long cours l’éloignant des grands Festivals (Venise, Toronto, Berlin) depuis 6 mois, et cerise sur le gâteau cette histoire rocambolesque d’une pré-sortie anglaise début mai 2011 qui l’empêcherait – règlement oblige – de concourir sur la Croisette.
Aux dernières nouvelles, le film serait présenté Hors Competition (la clôture du dimanche 22 mai, un temps évoquée, ne verra pas Brad Pitt, Sean Penn et toute l’équipe de The Tree of Life monter les marches, la sortie du film en France étant déjà programmée au 18 mai, soit 4 jours avant la fin du Festival).
Espérons que le cinéma reprenne sa place rapidement au sujet film le plus fantasmé des années 2010′ (avec comme point d’orgue l’épisode du dinosaure sur l’affiche-mosaïque).

Les Absents

Peu de grands maîtres sont d’ores et déjà forfait, preuve s’il en était de la promesse d’une sélection historique. Dans cette catégorie, cinq réalisateurs de renom et la révélation du Festival de Cannes 2008 ne présenteront pas leur film sur la Croisette cette année pour des raisons différentes.

Le premier d’entre eux est prêt mais a renoncé au tumulte médiatique cannois: Pedro Almodóvar ne montera pas les marches avec La Piel que Habito (« La Peau que j’habite ») – film qui signe les retrouvailles du réalisateur espagnol avec Antonio Banderas – craignant le dévoilement précoce d’un pan de l’histoire.
Francis Ford Coppola avec Tiwxt Now and Sunrise et David Cronenberg avec son film sur Freud A Dangerous Method devraient préférer Toronto ou Venise à la Croisette. Shame de l’anglais Steve McQueen, qui nous avait ébloui avec Hunger en 2008 (UCR), ne sera pas prêt cette année (Cannes 2012 ?).
Pas de montée des marches non plus pour Walter Salles et son adaptation très attendu du livre de Jack Kerouac On The Road; ses producteurs auraient dans l’idée de préparer le film à une trajectoire semblable au Discours d’un Roi (Toronto puis tremplin vers les Oscars 2012).
Enfin, l’énigmatique Wong Kar Wai devrait à n’en pas douter prendre la place de Terrence Malick dans le rôle-titre du feuilleton des rumeurs 2011-12: son prochain film The Grandmasters ne sera pas prêt en 2011, mais le sera-t-il seulement pour Cannes 2012 ? La suite au(x) prochain(s) épisode(s).

Gus Van Sant en ouverture d’Un Certain Regard

Souvent têtes chercheuses dans les mêmes eaux semblables, Quinzaine et Un Certain Regard se font souvent face pour attirer à eux les mêmes titres.

C’est sous la houpe de Thierry Frémaux - depuis son arrivée à Cannes Un Certain Regard se voit comme une contre-programmation de la Quinzaine - que la sélection présentée dans la salle Debussy connaît une densité de plus en plus importante, une vraie Compétition Bis.
Et cette année, Frémaux semble avoir frappé un grand coup puisque le nouveau film de Gus Van Sant devrait faire l’ouverture d’Un Certain Regard le jeudi 12 mai.

Gus Van Sant devrait côtoyer dans cette sélection, Lou Ye (Love and Bruise avec Tahar Rahim), Hirokazu Kore-Eda (Miracle), Joann Sfar (Le Chat du Rabbin), Mia Hansen-Love (Un Amour de Jeusesse), Antonio Campos (Simon Killer), Hitoshi Matsumoto (Saya Samurai), Julia Loktev (The Loneliest Planet avec Gael Garcia Bernal), Patricia Mazuy (Sport de Filles), Hong-jin Na (The Yellow Sea), Tomas Lunak (Alois Nebel – animation), Ruben Ostlund (Play), ou encore la belge Chantal Akerman (La Folie Almayer).

Frédéric Boyer: l’An II (post Olivier Père)

La Quinzaine des Réalisateurs fera, quant à elle, la part belle aux premiers films dans la lignée de l’an dernier et sous l’influence de Frédéric Boyer, et devrait parvenir à proposer dans sa sélection les films de Christophe Honoré (Les Biens-Aimés), Eran Kolirin (« La Visite de la Fanfare ») avec The Exchange, Philippe Falardeau (Bashir Lazhar), Rabah Ameur-Zaimeche (Les Chants de Mandrin), Whit Stillman (Damsels in Distress avec Adam Brody), Alice Rohrwacher (Corpo Celeste – 1er film), Danielle Arbid (Chambre d’Hôtel), ou encore Bouli Lanners (Géants).

Fin du suspense à partir du jeudi 14 avril pour la Conférence de Presse de MM. Gilles Jacob et Thierry Frémaux depuis le Grand Hôtel. J-9!

Je vous donne d’ailleurs rendez-vous sur Twitter pour un live-tweet de l’événement.

La Sélection de la Quinzaine des Réalisateurs dévoilée le 19 avril

Posted on 30 mars 2011

La traditionnelle Conférence de Presse de la Quinzaine des Réalisateurs se tiendra le mardi 19 avril au Forum des images à Paris.

C’est donc cinq jours après son homologue de la Sélection Officielle, Thierry Frémaux, que Frédéric Boyer, le délégué général lèvera le voile sur la sélection de la 43è Quinzaine (12-22 mai).

Frédéric Boyer présentera alors ce qui sera sa deuxième sélection après le départ d’Olivier Père à Locarno. Peu de fuites pour le moment sur les films pressentis mais beaucoup de rumeurs.

Une seule chose est sûre, le Carrosse d’or, remis par les réalisateurs de la SRF, sera décerné à Jafar Panahi lors de la la soirée d’ouverture, le jeudi 12 mai au Palais Stéphanie; une soirée hautement symbolique en perspective, le réalisateur iranien étant toujours emprisonné dans son pays natal.

L’Affiche 2011 de la Quinzaine des Réalisateurs

Posted on 22 mars 2011

A la tête de la Quinzaine des Réalisateurs depuis 2010, Frédéric Boyer a adopté un virage graphique complet pour l’affiche de l’édition 2011 (12-22 mai).

Petite soeur de la Sélection Officielle cannoise – souvent perçue comme plus audacieuse et innovante malgré les attaques régulières de Thierry Frémaux via la sélection Un Certain Regard – la Quinzaine, orpheline d’Olivier Père (parti en suisse du côté de Locarno), avait déjà effectué sa mue l’an dernier avec une toute nouvelle charte visuelle (site et logo).

Avec cette affiche 2011 signée Michel Welfringer, Frédéric Boyer et son équipe prolonge ce changement en abandonnant ce qui constituait les affiches de la Quinzaine ces dernières années: la photographie. Constituée de pictogrammes assez basiques, on ne pourra que regretter un certain manque d’audace.

La Sélection de la Quinzaine devrait être annoncée le 19 avril.

La Quinzaine 2010, tête chercheuse

Posted on 20 avril 2010

sanstitre1

En ce mardi matin, aucun accroc n’est venu enrayer la révélation de la sélection de la Quinzaine des Réalisateurs.
Une conférence de presse prévue à 11h, une annonce dans la foulée sur son compte compte twitter nous invitant à décrouvrir l’intégralité du programme 2010 (sélection, séances spéciales, courts-métrages).

Avec cette dernière annonce (la Sélection Officielle a été dévoilée jeudi dernier; la Semaine de la Critique hier), le panorama de Cannes version 2010 dans son ensemble ou presque – des compléments de sélection sont encore attendus dans les jours à venir – s’éclaircit.
Force est de constater que l’édition 2010 apportera, à n’en pas douter, son lot de surprises et de révélations: peu de grands noms en Sélection Officielle et pas moins de onze premiers films dans la Quinzaine.

Mick & Keith au Palais Stéphanie ?

Frédéric Boyer, le nouveau délégué général de la Quinzaine, a clairement décidé d’imposer sa marque: les rumeurs annonçaient

Deux affiches et une maîtresse

Posted on 13 avril 2010

A deux jours des premières annonces officielles, le rythme s’intensifie.
Hier lundi 12 avril, Cannes s’est parée de deux nouvelles affiches (QR
& SIC) et d’une maîtresse… « Gourmande la Croisette, gourmande !!! »

affichesQRSIC

Trois sections, trois manières de penser, trois façons de retranscrire la vitalité du cinéma d’auteur mondial.

La Quinzaine se pose, la Semaine se fige
La Sélection Officielle semble passer plus de temps à essayer de se dépêtrer dans la multitude de films – « It’s a very difficult, complicated year » a même confié Thierry Frémaux à Variety ces jours-ci – qu’à soigner sa communication: on ne peut pas dire que les annonces conjuguées du visuel de l’affiche 2010 (Binoche « peintre au néon ») et Kristin Scott Thomas en maîtresse de cérémonie aient soulevé un enthousiasme débordant.
Pendant ce temps, le grand gagnant de la période pré-conférences semble tout désigné:

Rumeurs cannoises à J-15

Posted on 1 avril 2010

rumeur
Cannes dans le viseur

A l’approche des beaux jours, la toile est inondée de listes hypothétiques plus ou moins bien informées, tant sur Twitter que sur la blogosphère – j’en fais même une revue de web exhaustive sur le blog – tous les cinéphiles en herbe adorent s’adonner à leur sport favori, pronostiquer les sélections cannoises.
Le 63è Festival n’a délivré, à l’heure actuelle, que trois certitudes: Tim Burton présidera le Jury, le Robin des Bois de Ridley Scott ouvrira les hostilités, et Juliette Binoche sera la vedette de l’affiche 2010.
Je vais ici essayer de démêler le vrai du faux; plus d’une centaine de titres sont cités ici ou là. Il est temps d’y voir plus clair.